Fiche détaillée

méionite

Découverte en 1801 par René Just Haüy, son nom viendrait du grec dans le sens où elle serait « moins que »… ses cristaux pyramidaux seraient moins pentus que ceux de la vésuvianite. On la trouve dans les roches métamorphiques.
Le groupe des scapolites forme une série : le pôle carbonaté et calcique est la méionite, l’autre pôle sodique et chloré est la marialite.
La wernérite est un intermédiaire entre ces 2 pôles.
La méionite présente la densité, les indices de réfraction, la biréfringence les plus élevées de la série.



CARACTÉRISTIQUES CHIMIQUES

Ca4[Al6SiO24](CO3)

silicate complexe de calcium



CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES

Couleur principale

jaune

Autres couleurs

blanc, incolore

Couleur du trait

blanc

Eclat

nacré, résineux, vitreux

Dureté

5.5 à 6.0

Densité

2.75 à 0.00

Clivage

bon

Cassure

conchoïdale, esquilleuse

éclat nacré sur le clivage



PROPRIÉTÉS OPTIQUES

Transparence

transparente

Réfringence

1.550 - 1.600

Biréfringence

0.024

nette, la plus élevée des scapolites, uniaxe négatif

Doublage

oui

Dispersion

0.016

Pleochroïsme

absent

Nombre de couleurs

1

Fluorescence

nulle



PROPRIÉTÉS CRISTAUX

bipyramides ou cristaux allongés et fibreux

Système cristallin

quadratique



Autres informations

Lieux d'extraction

On la trouve au Brésil (Rio Grande do Norte), à Mogok en Birmanie, à Madagascar, au Japon, en Italie près du Vésuve, dans le Tessin en Suisse…

Utilisation en joaillerie

On la taille à facettes d’un bel effet.

Entretien et précautions au quotidien

Fragile par sa dureté moyenne.

Autres
gemmes

Venez visitez

notre site web

voillot-joaillier.fr

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec.

Panier