Mon compte : S'enregistrer

Mes commandes

Votre panier est vide.

Une robe en fausses perles Akoya volée aux Oscars à Hollywood

perles de culture Akoya du Japonrobe en fausses perlesLa robe bijou signée Francisco Costa pour Calvin Klein que l’actrice Lupita Nyong’o portait dimanche 22 Février lors de la 87ème cérémonie des Oscars à Hollywood a été dérobée le jeudi suivant, dans la chambre d’hôtel de celle-ci en son absence.

La police de Los Angeles est encore sur le coup pour tenter de retrouver les malfaiteurs car la robe ornée de 6 000 perles est estimée à 150 000 dollars, une valeur d'ailleurs bien inférieure à celle de 6 000 perles de culture Akoya.

Les premières perles de culture Akoya datent du début du 20ème siècle lorsque le japonais Mikimoto mis au point une technique de greffe afin de créer une véritable production de perles naturelles de façon artificielle. Le processus consiste en une greffe d’un noyau de nacre taillé dans une huître unio du Mississipi et d’un carré de membrane épithéliale provenant d’une huître sacrifiée, dans la gonade d’une huître Meleagrina Martensi. Il faut compter 3 à 5 ans pour obtenir une perle dont la taille est le plus souvent comprise entre 3 et 5mm de diamètre, l’épaisseur de la nacre est comprise entre 0,5mm et 1mm.

L’héroïne de Twelve years a slave et de South-paw qui sortira en juin prochain pourra-t’elle de nouveau se glisser dans cette robe? Et bien oui ! Les voleurs l’ont rendue après avoir constaté qu’il s’agissait de fausses perles et que la valeur de cette robe résidait uniquement dans le travail de couture.