Mon compte : S'enregistrer

Mes commandes

Votre panier est vide.

Perles des mers du sud : perles de cultures dorées, argentées d'Australie

perles de culture dorées des mers du sudLes perles australiennes, trésors des mers du sud
 
 
 
 
huitre perlière d'AustralieAtlas Pearls and Perfumes, l'un des principaux acteurs du marché de la perle australienne de culture, a annoncé début janvier une anticipation de la diminution de la taille des perles, conséquence d’une culture intensive qui affecte la biodiversité. Ceci entraînerait une diminution des prix à la vente qui pourrait représenter un manque à gagner de 2,5 millions d'euro.
 
Les perles australiennes sont recherchées et prisées, surtout les dorées, pour leur lustre satiné. Les gisements perliers du nord-ouest de l’Australie ont été découverts au milieu du XIXe siècle par un explorateur américain du nom de Tais. À cette époque, il s’agit de perles fines, il faut attendre le début du XXe siècle et l’arrivée des japonais sur les côtes australiennes pour voir l’émergence d’une industrie perlière de taille dominée par la perle de culture.
 
paire de perles dorées des mers du sudLes eaux chaudes du sud recouvrent la côte sud de l’Asie du Sud et la côte nord de l’Australie, elles sont favorables à la prolifération des pinctada maxima, ces huîtres perlières qui produisent des perles de grande taille dont le diamètre varie entre 9mm et 20mm. On y trouve les gisements perliers parmi les plus vastes du monde, les plus productifs se trouvant entre le détroit de Torrez, dans la région de Queensland et celle du nord-ouest proche de la grande barrière de corail. L’exploitation des bancs perliers débute en 1870 et enregistre des niveaux de production record au début du XXe siècle.
C’est la belle époque de la perle fine australienne, marquée par la pêche en 1917 de l’une des plus belles connues à ce jour dont la valeur est estimée à 20 000£.

huitres perlières cultivées dans les mers du sudOn compte trois sortes d’huîtres perlières: la pinctada maxima très appréciée pour sa grande taille (elle peut atteindre 30cm de hauteur) et sa nacre blanche, la pinctada maxima cumingi, la pinctada carcharium plus rentable que les précédentes. Elles se trouvent dans les fonds rocheux des eaux claires à partir de 15m de profondeur.

perles dorées d'AutralieDepuis les années 1920 l’exploitation des perles australiennes est contrôlée par les japonais qui ont su très vite tirer avantage de la région en y implantant la société Mitsubishi. Ces derniers maîtrisent la commercialisation et la technologie. Il faut attendre 1956 pour que la première ferme perlière australienne de culture voit le jour à 400Km au nord de Broome, surnommée capitale des perles australiennes.
 
 

De nos jours, cette industrie est encore fragile car les perles ne sont pas cultivées dans des fermes, elle repose sur la pêche dans des bancs perliers et les japonais demeurent les maîtres d’oeuvre qui greffent et implantent les noyaux. Une douzaine de familles australiennes ont la main mise sur la pêche et maintiennent un contrôle strict pour éviter une exploitation aléatoire des bancs perliers qui auraient des conséquences écologiques dramatiques et irrévocables.