Mon compte : S'enregistrer

Mes commandes

Votre panier est vide.

Calcédoine

>> Famille(s) : silicates
Découvrir en photo :

Calcédoine : c’est un terme englobant les variétés microscristallines et cryptocristallines du quartz, qui vient du nom grec de la célèbre cité de Carthage “Karkêdon”. Extraite en Égypte et en Syrie, elle a été employée dès l’Antiquité en intailles et en camées, un commerce actif étant établi avec Carthage.
Sa couleur de base va du bleu au gris laiteux en passant par le mauve pâle, elle peut être poreuse, translucide mais trouble, fluorescente en bleuté.
La Sardoine, couleur brun clair, brun rouge à brun foncé, mais unie, contrairement à la "sardonyx" qui est zonée.
Le jaspe, quelques-uns l’intégrent dans une famille particulière. Si son nom vient d’un mot grec voulant dire pierre mouchetée, c’était dans l’Antiquité une pierre très différente. De couleurs variables et opaques, les jaspes monochromes sont exceptionnels, car plutôt bariolés, rayés, mouchetés, flammés, zébrés. Le jaspe hématoide s'appelle aussi oeil de fer.
L'Héliotrope, son nom vient de ce qu’autrefois on lui attribuait la possibilité de changer la couleur des rayons solaires quand elle était plongée dans l’eau (“helios” pour soleil et “trepo” pour “je tourne” en grec).
L’anneau de Gygès qui, selon la mythologie grecque, rendait invisible, portait une héliotrope. Son autre nom de “jaspe sanguin” est faux car ce n’est pas un jaspe et “pierre de sang”, sa traduction en anglais (“ bloodstone ”) n’a rien à voir avec le mot allemand “Blutstein” (pierre sanguine) qui désigne l’hématite. Couleur vert sombre avec points rouges, le vert dû à des inclusions de chlorite, le rouge à de l’oxyde de fer. Au moyen âge, elle fut utilisée pour représenter le Christ en croix avec les gouttes de sang.
La Cornaline est translucide, son nom vient de sa couleur orangée proche de celle de la cornouille (fruit du cornouiller). Elle a été utilisée dans l’Antiquité pour faire des camées et des intailles.
La Chrysoprase, son nom évoque l’éclat doré et la couleur vert poireau de cette variété de quartz dont les fibres microscopiques ont une texture radiée. Sa couleur est due à la présence d’inclusions de nickel mais peut s’altérer après une longue exposition au soleil. C'est la plus précieuse des calcédoines.
Une variété de jaspe mélangée avec du chrysocolle s'appelle "parrot wing", "aile de perroquet", à cause de sa ressemblance avec les ailes d'un perroquet, mélange de brun et bleu.
La mtorolite est une variété chromifère verte provenant du Zimbabwe.

Lieux d'extraction

On en trouve principalement au Brésil, aux Etats-Unis (en Californie), en Inde, à Madagascar, en Namibie, au Sri Lanka, en Uruguay, au Zimbabwe.
Sardoine : elle provient du Brésil, d’Égypte, de Madagascar, d’Inde, d’Uruguay.
Jaspe : on en connaît en France (Poitou, Vosges…), en Australie, au Brésil, au Canada, en Égypte, aux États-Unis, en Inde, au Kazakhstan, à Madagascar, en Russie, en Uruguay.
Héliotrope : on l’extrait surtout en Inde (Deccan), mais aussi au Brésil, en Australie, en Chine, aux États-Unis.
Cornaline : on l’extrait au Brésil, en Inde, au Sri Lanka, en Arabie, en Iran, en Espagne, en Uruguay.
Chrysoprase : elle provint longtemps de Frankenstein, gîte connu depuis le XIVème siècle et situé en Pologne (Haute-Silésie), mais on en trouve maintenant en Afrique du Sud, en Australie (Nouvelles-Galles du Sud), au Brésil, aux États-Unis (Californie, Arizona, Oregon), en Inde, au Kazakhstan, en Nouvelle-Calédonie, en Arabie, en Égypte, au Japon, à Madagascar, en Russie (Oural), en Tanzanie… sous forme de nodules ou de remplissage des fentes dans des gîtes de nickel.

Voir les photos des mines / autres photos

Utilisation en joaillerie

Cornaline : on en fait des objets d’art, des cabochons, des boules pour colliers.
Sardoine : on en fait des boules pour colliers, des cendriers…
Chrysoprase : elle sert à confectionner des colliers, des objets d’art, des cabochons. Autrefois, elle servait de pierre décorative, comme dans les chapelles Saint-Wenceslas de Prague et de Sainte-Croix au château de Kalstein (République Tchèque) ou dans le château de Sans-Souci de Postdam (Allemagne). On en fait aujourd'hui des objets d’art, des cabochons, des boules pour colliers. Frédéric II de Prusse était un grand amateur de chrysoprase qu'il faisait tailler en cabochons ovales avec juste une rangée de facettes autour, on appelle cette taille "à la Frédéric".
La variété opaque, le jaspe (jaspe rouge, plasma vert) : sert à façonner des objets d’art (statuettes, coupes, vases…), des mosaïques, des cabochons. Sa taille et son polissage sont délicats car les couches ont tendance à se désolidariser.
Héliotrope : on en confectionne des tables pour des chevalières ou divers objets (cendriers, statuettes, cachets…) des cabochons, des boules pour colliers.

Entretien et précautions au quotidien

Très facile d'entretien, en général bien résistante aux produits ménagers. Attention à ne pas la laisser sécher avec des gouttes d'eau calcaire, car en séchant le calcaire reste en fine couche et ternit l'éclat.

Gemmes approchantes

agate

Lithothérapie culturelle et historique

Calcédoine : au Tibet, cette pierre symbolise le lotus blanc immaculé. Dans l’Antiquité, on disait qu’il suffisait de passer sa langue dessus pour devenir orateur. Elle est d’une grande douceur, positive, propagerait des émotions calmes, apaisant les chagrins, les agités (chakra du Troisième œil), elle serait recommandée aux personnes agressives (chakra de la Gorge), protégerait des empoisonnements (chakra du Plexus solaire), éclaircirait la vue, atténuerait l’enrouement et préserverait des dangers des voyages. Elle représente la charité et, suspendue au cou, elle chasserait les fantômes, la mélancolie et procurerait un sommeil reposant. Elle correspond au Sagittaire, aux Gémeaux, au Capricorne, au Cancer.
Sardoine : elle apporterait la gaité, le courage, la force pour combattre l’adversité. Elle stimulerait l’esprit, éviterait les discussions stériles, augmenterait les richesses, chasserait les mauvais songes, procurerait l’amitié des femmes.
Jaspe : jadis appelé “la mère de toutes les pierres”, il transmettrait la sagesse, la force élémentaire, l’amour de “notre mère la Terre”. Ses vertus, selon Robert de Berquem, sont d’étancher le sang, d’empêcher l’avortement, de favoriser l’accouchement. Il rayonnerait en permanence une énergie vitale protégeant, purifiant, vivifiant. Il apporterait compassion et sensibilité, la volonté de faire du bien et développerait l’éloquence. Il développerait aussi l’odorat. Ses signes du zodiaque associés sont le Bélier, le Scorpion, la Vierge, le Cancer, le Capricorne.
Héliotrope : elle symbolise la constance en amour, réduirait le trac, la timidité, le complexe d’infériorité. “Elle rend constant, glorieux et de bonne réputation celui qui la porte” écrivait Corneille d’Agrippa (1727). Elle correspond aux Poissons, à la Balance, au Taureau.
Cornaline : posée sur le chakra du Plexus solaire des personnes colériques et émotives, elle aurait des effets apaisants, absorbant l’énergie au lieu de la rayonner, en l’amplifiant, bien que déconseillée aux hypertendus. Elle faciliterait la concentration des pensées et ramènerait au présent. Placée sur le chakra du Sexe masculin elle aurait une action bénéfique. Elle correspond aux signes zodiacaux du Taureau, de la Vierge, du Scorpion, du Bélier.
Chrysoprase : il symbolise l’acrinomie, raison pour laquelle on le liait à l’apôtre Thadée prononçant des discours incisifs et acerbes en direction des hérétiques. Ce serait la pierre du printemps, du renouveau de la vie, donc idéale pour la femme enceinte (chakra du Plexus soliare) dont elle faciliterait l’accouchement (chakra du Sexe), renforçant l’amour maternel (chakra du Cœur). Le vert s’oppose au rouge des gens dominateurs mais il réduit cependant les complexes d’infériorité, donne confiance en soi. Il correspond au Cancer et à la Balance.

Imitations et traitements

Calcédoine: elle est synthétisée à titre scientifique, mais sans valeur sur le plan commercial et elle peut être teinte. Sardoine : beaucoup sont teintes artificiellement.
Cornaline : elle est souvent contrefaite à partir d’agate teinte ou traitée à la chaleur.
Héliotrope : des imitations grossières en verre vert foncé avec des taches rouges uniformes sont connues.
Le jaspe peut être teint en bleu pour imiter le lapis-lazuli.

Caractéristiques chimiques
SiO2

oxyde de silicium, silice microcristalline

Caractéristiques physiques

Couleur principale : rouge

Autres couleurs : blanc, bleu, brun, gris, jaune, vert

toutes les nuances de couleurs existent

Couleur du trait : blanc

Eclat : gras, mat, cireux

Dureté : 6.5 à 7.0

Densité : 2.57 à 2.65

Clivage : aucun

Cassure : conchoïdale

Propriétés optiques

Transparence : translucide, opaque

les jaspes sont opaques, chrysoprase, cornaline et sardoine sont translucides

Réfringence : 1.530 - 1.540

Biréfringence : 0.004

Très faible

Doublage : non

Pleochroïsme : absent

Nombre de couleurs : 1

Fluorescence : variable

Parfois bleu à blanc, voire vert

Cristaux

Agrégats microcristallins, stalactiformes, botryoïdes ou réniformes

Système cristallin : rhomboédrique

Autres informations

Signes du zodiaque : Gémeaux, Cancer, Lion, Vierge, Balance, Sagittaire, Capricorne, Verseau, Poissons

En vente dans nos boutiques
Voir toutes les offres
Correspondance
astrologique
  • Gémeaux Gémeaux
  • Cancer Cancer
  • Lion Lion
  • Vierge Vierge
  • Balance Balance
  • Sagittaire Sagittaire
  • Capricorne Capricorne
  • Verseau Verseau
  • Poissons Poissons

La cornaline, le jaspe rouge et l'héliotrope pour les Béliers : énergie et force. Calcédoine bleue et rouge pour les Cancers, les Gémeaux, les Sagittaires. Jaspe pour les Cancers, les Scorpions, les Vierges et les Capricornes. La cornaline et le jaspe rouge pour les lions. L'héliotrope et le jaspe pour les Poissons. Héliotrope pour les Taureaux. La cornaline pour les Vierges.